Atelier de plaidoyer et élaboration du cahier de charge couple d’une séance des dialogues avec les parties prenantes a Kinshasa

SYFES avec l’appui technique et financier de DIAKONIA  et de SIDA a organisé un atelier de plaidoyer et élaboration du cahier de charge couple d’une séance des dialogues avec les parties prenantes a Kinshasa

lim_9
lim_2
lim_3
lim-4
lim-1
lim_7
lim_8
lim-6
lim-5

Précédent
Suivant

Sensibilisation des 250 filles

SENSIBILISATION DES FILLES

 Deux cent cinquante filles Kuluna ont été recruté par la Synergie des femmes de la société civile (SYFES) afin de faciliter leur réinsertion dans la vie socioéconomique. 

En effet, Kinshasa la capitale congolaise fait face au phénomène Kuluna qui, depuis une décennie et demi, dérange la quiétude de la population. Et pour y remédier, l’actuel gouvernement et la Police Nationale Congolaise avaient mis en place une nouvelle unité spécialisée dénommée « Anti-Kuluna », venue de la légion nationale d’intervention de la Police. Elle a pour principale mission de lutter contre les bandits urbains communément appelés « Kuluna » qui sèment la terreur dans les quartiers de Kinshasa au grand désarroi des familles. Un constat amer a fort malheureusement été fait révélant parmi ces bandits et dans leurs réseaux la présence de jeunes filles.

Ainsi, plusieurs de ces jeunes délinquants ont été transférés dans la province du Haut Lomami pour y être formé et être récupéré utilement dans la société.

Ext

Célébration Communautaire avec les jeunes filles mineures Ex-Kuluna, Ex-Toxicomanes
La Synergie des femmes de la société civile  en collaboration avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme, «CNDH» en sigle
ont organisé une Célébration Communautaire de la Fin d’Accompagnement Psychosocial des Jeunes Filles Mineures Ex-Kuluna, Ex-Consommatrices de Drogue pour leur Réinsertion Social Durable dans la Société.
Cette cérémonie s’est déroulée dans la salle polyvalente du Secrétariat General du Genre.
Lancement Phase II « Jeunesse sobre, communautés plus saines – Kinshasa ».

La SYFES a organisé en ce jour le lancement de la deuxième phase ou année du Projet  « Jeunesse sobre, communautés plus saines – Transformer les jeunes violents à Kinshasa ». Cette phase vise l’accompagnement psychosocial de 250 filles kuluna de la Commune de Kinshasa.

Lancement de deuxième phase de projet « Jeunesse Sobre, Communauté plus saine, Transformer les jeunes violents à Kinshasa ». Un début chaleureux de communion entre les organisateurs et les cibles.