FORMATION SUR L’INCLUSION FINANCIERE ET GESTION DES AGR

Ce lundi 19/06/2023

La synergie des femmes de la société civile lance une formation sur l’inclusion Financière et Gestion des AGR par les experts de la banque EquityBCDC avec le soutien financier et technique de l’Ambassade de France en RDC & WFAD.

Plus ou moins 600 filles ex-Kuluna sont ciblées par cette formation. A l’issue de 7 formations, plus ou moins 600 filles seront capables d’élaborer un Budget & Projet, distinguer le besoins & désirs et avoir un compte épargne.

ces filles sont passées aux étapes de soutien psychosocial, formation en SSRA, GVB, EAS, métiers de pâtisserie, couture.

PHOTOS:

Pendant la formation

Ouverture des comptes EquityBCDC pour les filles qui ont suivies la formation sur l’inclusion Financière et Gestion des AGR

VISITE SPECIALE DU DIRECTEUR AFRIQUE DE SIDA

Dimanche 11 juin 2023

Dans le cadre du projet Jeunesse sobre communauté plus saine : Transformer le jeunes violents à kinshasa , SYFES est l’un des acteurs de mise en œuvre pour la récupération l’insertion socioéconomique de filles Kuluna des communes de kinshasa et selembao dans la ville de Kinshasa.

C’était un plaisir au sein de la SYFES de recevoir le Directeur Afrique de SIDA (Agence Suédoise du Développement International) et chefs de coopération à @SwedeninDRCongo pour l’évaluation des activités réalisées et les besoins futurs du Projet Jeunesse Sobre. https://drc.wfad.se/

 

Images

SORTIE RECREATIVE

le 16/06/2023

Le projet « Jeunesse sobre, Communautés plus saines – Transformer les jeunes violents à Kinshasa » accompagne les jeunes filles et garçons dès le premier contact jusqu’à leurs sorties des groupes des gangs, à travers un appui psychosocial aux niveaux individuel, familial, communautaire et institutionnel et à leur réintégration sociale. Au niveau de SYFES, il s’agit de l’accompagnement des filles.

Il sied de souligner que SYFES, dans le cadre de ses activités d’accompagnement psychosocial, se situe dans la phase du milieu de l’IPT-G et dont sa dernière session est intitulée, « SORTIE RECREATIVE ». Comme pour les années antérieures, cette activité, retenue au programme se passe généralement en dehors du milieu de vie habituel des filles, accompagnées par les APS avec comme but le partage et le loisir dans un lieu touristique où elles seront en contact avec la nature afin de se libérer de la dépression et ainsi redéfinir sur leur devenir.

  1. DES OBJECTIFS

Les objectifs de l’activité étaient d’ :

  • Amener les filles à faire la rupture de leur vie passée (négative) et apprendre à concrétiser leur vœu vers un nouveau départ (perspective d’un avenir positif) ;
  • Amener les filles à se souvenir de leur passé noir. Ce qu’elles considèrent comme la plus mauvaise histoire qui leur est arrivée, situation vécue ou faits et/ou actes commis dans leurs vies ;
  • Amener les filles à rompre volontairement avec leurs vies passées pour une nouvelle ;
  • Amener les filles à projeter leurs avenirs pour une vie saine sans drogues, sans alcool et sans violences.

En vue de favoriser l’implication des filles, durant cette session, une approche participative et andragogique sera adoptée. Cela consistera à accompagner les participantes sur la voie du changement individuel et organisationnel.

A cet effet, le rôle de l’APS va consister à soutenir et amener les participantes à améliorer leurs connaissances, comportement, la façon de penser, la compréhension de la nouvelle vie et la nouvelle façon de faire et d’agir.

Les approches participatives s’articuleront autour de :

  • La révision des sessions
  • Exposés
  • Les échanges d’expériences
  • Simulation
  • Le jeu et le divertissement collectif.

 

 

 

La Directrice de SYFES prononçant le mot de Bienvenu à l’endroit de ses visiteurs et de tous Les participant à la cérémonie

 

 

 

 

 

Tout a commencé à 11h.

Après l’hymne nationale, le modérateur de la cérémonie, monsieur Roger BUPIRI a fixé les participant sur la suite du programme et a donné la parole aux différents intervenants pour leurs allocutions de circonstance.

Parmi les invités, nous avons connu la présence de :

  1. Madame la Conseillère au Cabinet du DIRCABA du Chef de l’ETAT ;
  2. Monsieur le Conseiller Juridique de Son Excellence Mme le Ministre du Genre,  Femmes et Familles ;
  1. Madame la Directrice du PNLCT au ministère de la Santé ;
  2. Madame le délégué du PDRSSC ;
  3. Madame la Déléguée de la WFAD
  4. Quelques membres des Organisations de la Société Civile ;

Commençant par la Directrice de SYFES, le modérateur a donné la parole à chacun d’eux pour son allocution.

Tous, comme d’une seule voix, ont loué l’action de SYFES dans l’accompagnement de ces filles qui venaient à ce jour, d’entamer une nouvelle vie à travers leur acte d’engagement.

                     le message d’encouragement du DIRACABA par le truchement de sa Conseillère

Pour épingler les termes de la Conseillère au cabinet de la DIRCABA du Chef de l’Etat et du Conseiller Juridique de Madame la Ministre du Genre, Femme et Famille ils ont promis de faire rapport à leurs supérieurs pour une solution au problème de SYFES dans le cadre de l’accompagnement des filles « kuluna ».


Prise de parole par le délégué du Ministère du Genre et de celle de WFAD

Après les différents discours, est venu le moment fort de suivre la présentation de la session 10 relative à la sortie récréative. Au total quatre APS, Diderot NKOMI, Alicia BAHUNGA, Junior MATONDO et Rosalie NGOYA respectivement sont passé pour expliquer aux participants la quintessence de la « sortie récréative » qui a pour objectif « d’amener les filles à faire la rupture de leur vie passée (négative) et apprendre à concrétiser leurs vœux vers un nouveau départ (perspective d’un avenir positif) ; »

Ensuite est venu le moment où les filles ont présenté les différents thèmes qu’elles ont eu dans leurs clubs. Ce moment était très riche car, les filles ont démontré l’intérêt qu’elles avaient tout au long de leur formation. Un autre groupe des filles est passé pour des témoignages par rapport à leurs vies passées et montrer combien les différentes sessions ont apporté le changement dans leur manière de vivre et d’appréhender le perspective d’un avenir positif.

La séance de démonstration des filles sur les différentes sessions suivies ainsi que les témoignages

Les différents témoignages ci – émouvants ont été applaudis par toute l’assistance. Ceci a amené les visiteurs de SYFES de passer à la visite des œuvres produites par les filles formées en coupe et couture ainsi que celles formées en pâtisserie

Nos visiteurs en train de suivre attentivement les explications de l’une des récipiendaires qui présente leurs recettes en pâtisserie sous le regard de leur formateur Mr Giresse (au fond.)

Photo souvenir des filles de la pâtisserie avec nos visiteurs autours de la table d’exposition

Cette visite a permis que la séance du jour se termine par le mot de clôture dite par Madame la Directrice de SYFES, et une photo souvenir des filles de la pâtisserie avec les visiteurs il était 15h30min.

Quelle que photos de l’activité

 

SYFES organiser l’Atelier de formation sur le Genre et Violence Basée sur le Genre (VGB/EAS) en Faveur des 20 encadreurs des Kuluna (APS, Facilitateurs et Coordination) et conception et production des boites à image

 

Du 06 au 07 Janvier 2023, SYFES a organisé l’atelier un atelier de formation pour un renforcement des capacités des Animateurs Psycho Sociaux en prévision du début du deuxième module.

Dans le cadre du Projet: « Encadrement de jeunes filles Kuluna en matière de santé Sexuelle et reproductive, dans la lutte contre les SGVB, SSR et la toxicomanie et leur autonomisation pour leur insertion sociale. »PISCCA 2022

Cette formation a été organisé sur le Genre et Violences Sexuelles et Basées sur le Genre. La formation a eu lieu dans la salle du Programme National de la Santé Sexuelle et Reproductive dans l’enceinte de la maternité de Kintambo et a connu la participation de toute l’équipe de SYFES et de tous les Animateurs Psycho Sociaux, les superviseurs et la coordination avec la modération de Madame la Directrice Rose MUCHANGA.

Trois intervenants étaient retenus pour ce faire, à savoir:

Monsieur VESE PINDI Carlin, Mesdames Docteur Lily MOKAKO du ministère de la Santé et Facilitatrice au PNSR et Esther TAYEYE experte au Ministère du Genre.  Durant deux jours, les participants ont acquis des connaissances sur Prévention et lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG), de l’Exploitation et Abus Sexuels (EAS), Harcèlement Sexuel (HS) et référencement des survivant(es) aux services de Prise en charge dans les zones d’intervention du projet. C’était également l’occasion non seulement d’élaborer le module de formation des filles mais bien plus, la production de la boite à image.

Atelier préparatoire des actions de plaidoyer aux chefs des partis politiques pour l’acceptation et l’alignement des 12 femmes candidates.

   

Mercredi 24 mai 2023 de 08h30 à 16h.

Au Bureau SYFES, Salle de Formation en Pâtisserie, sise 264, Buta, Lingwala

SYFES en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers DIAKONIA et la coopération Suédoise « SIDA » ont organisés l’atelier préparatoire pour des actions de plaidoyer aux chefs des partis politiques pour l’acceptation et l’alignement des 12 femmes candidates à Kinshasa et à Mbanza-Ngungu

            Dans le cadre du projet de « Mise en place d’un cadre de Dialogue multi-acteurs (Femmes, OSC et Ministères sectoriels) pour promouvoir la participation effective des femmes, aux institutions publiques et la promotion de l’égalité de sexe et de la non-discrimination » conduit par l’ONG SYFES avec l’accompagnement de DIAKONIA dont l’objet est de « Contribuer au renforcement du dialogue stratégique entre les groupes de défense des droits des femmes, les OSCs et les ministères sectoriels pour la défense des droits des femmes et éradiquer les structures qui soutiennent la violence sexiste et qui empêchent les femmes et les jeunes filles à accéder aux espaces de participations politiques et socio- économiques dans leur vie ».

          Considérant la promulgation de loi électorale n°22-029 du 29 juin 2022, la publication du calendrier électorale, la révision du fichier électorale et faisant suite aux recommandations issues des activités de l’année 2 consistant à accroitre la participation politique des femmes par un accompagnement rapproché des femmes aspirantes à la politique ; Le budget et le plan opérationnel étant déjà validés, les coaches étant déjà formés, il est nécessaire de passer aux autres activités de l’année 3 du projet.

C’est dans ce cadre que SYFES entend organiser l’atelier préparatoire des actions de plaidoyer aux chefs des partis politiques pour l’acceptation et l’alignement des 12 femmes candidates.

Objectif Global

Contribuer aux échanges, à la confrontation des points de vue et aux propositions pour construire une stratégie commune des actions de plaidoyer menant à une forte acceptation des femmes potentielles candidates aux prochaines élections sur les listes des parties politiques.

Objectifs spécifiques

  • Elaborer la note de plaidoyer.
  • Etablir le calendrier d’actions de plaidoyer ;
  • Etablir la liste des partis politique cibler
  • Favoriser l’appropriation du contenu de coaching aux 20 coachs.

Résultats attendus

– la note de plaidoyer produite ;

– le calendrier d’actions de plaidoyer établi ;

– la liste des partis cibles établie.

Images

Formation des coachs sur l’accompagnement des femmes candidates aux élections à Kinshasa.

Vendredi 12 et Samedi 13 Mai 2023, de 08h30 à 16h.  Au Bureau SYFES dans la Salle de Formation en Pâtisserie, sise 264, Buta, Lingwala.

                                       SYFES en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers DIAKONIA et la coopération Suédoise « SIDA » ont organisés une formation des coachs sur l’accompagnement des femmes candidates aux élections à Kinshasa. Dans le cadre du projet de « Mise en place d’un cadre de Dialogue multi-acteurs (Femmes, OSC et Ministères sectoriels) pour promouvoir la participation effective des femmes, aux institutions publiques et la promotion de l’égalité de sexe et de la non-discrimination » conduit par l’ONG SYFES avec l’accompagnement de DIAKONIA dont l’objet est de « Contribuer au renforcement du dialogue stratégique entre les groupes de défense des droits des femmes, les OSCs et les ministères sectoriels pour la défense des droits des femmes et éradiquer les structures qui soutiennent la violence sexiste et qui empêchent les femmes et les jeunes filles à accéder aux espaces de participations politiques et socio- économiques dans leur vie ».

                       Considérant la promulgation de loi électorale n°22-029 du 29 juin 2022, la publication du calendrier électorale, la révision du fichier électorale et faisant suite aux recommandations issues des activités de l’année 2 consistant à accroitre la participation politique des femmes par un accompagnement rapproché des femmes aspirantes à la politique.

C’est dans ce cadre que SYFES entend organiser la Formation des coachs sur l’accompagnement des femmes candidates aux élections à Kinshasa. 

le mot de circonstance présenté par Mme Rose MUCHANGA, présidente Nationale de la SYFES, qui a éclairé l’assistance pour la circonstance à laquelle cette activité est organisée.  

  1. Objectif Global

Contribuer au renforcement des capacités des 20 coachs à prendre en charge l’accompagnement des femmes potentielles candidates aux prochaines élections.

    2. Objectifs spécifiques

  • Doter 20 coachs des capacités de maitrise de la théorie du coaching et les méthodologies de coaching des leaders politiques.
  • Favoriser l’appropriation du contenu de coaching aux 20 coachs.

3. Résultats attendus

  • 20 coachs maitrisent la théorie du coaching et les méthodologies de coaching.
  • 20 coachs s’approprient du contenu de coaching.

Remise des brevets par le facilitateur aux 20 coachs qui ont suivis la formation.